Arrêt de nos activités … en attendant un nouveau départ !

La période actuelle de confinement n’est pas facile pour tous, le beau temps actuel nous permet heureusement de penser à autre chose.

Au niveau de l’association Les Coccinelles de Sans-Souci, nous faisons notre part, comme l’aurait fait le colibri, à l’effort national pour qu’il y ait moins de malades dans les hôpitaux, qui ne sont malheureusement pas préparés à une telle pandémie. En espérant ainsi éviter que les personnels soignants, faute de matériel ou de moyens, n’en arrivent à devoir choisir de sauver tel ou tel patient.

Le confinement s’applique aussi à nos activités, puisque le jardin partagé est fermé aux jardiniers et aux compostants. Ceci est en accord avec ce qui est demandé au niveau national et relayé à l’échelon local par le biais de la communication du passe-jardins ci-après et qui avait été anticipé par l’association. C’est un vrai crève-cœur que de ne pas pouvoir accompagner les cultures mises en œuvre il y a quelques semaines ou quelques mois, ne pas pouvoir repiquer les plants bichonnés chez les jardiniers, ou devoir mettre nos épluchures à la poubelle, néanmoins, il y a actuellement d’autres priorités et cette situation n’est que temporaire.

Parmi les jardiniers, nombreux préparent déjà l’après. De cette façon, l’association sera toujours plus utile à créer du lien social et le jardin pourra être encore plus agréable.

Il a déjà connu plusieurs épisodes de canicule, où les arrosages ne permettaient même pas de compenser la trop forte évaporation, il a aussi connu des périodes de gel, ou de trop fortes pluies au cours desquelles nous avons perdu des vivaces : il s’est transformé et est toujours là. Nous ne faisons que passer, la nature reprend toujours ses droits.

A très bientôt, tous en pleine santé, pour se retrouver 🙂 !

COVID19_passe-jardins

Mousse au chocolat 100 % végétale à déguster bien au chaud …

Humm !!!Ce dont vous aurez besoin :

  • 140 ml de jus de pois chiche (1 boite)
  • 120 g de chocolat noir
  • 2 c. soupe de sirop d’agave (au goût de chacun)
  1. Battre en neige le jus de pois chiche, un peu de patience est nécessaire : il faut environ 10 minutes pour que ce soit bien compact.
  2. Faire fondre au bain marie le chocolat, puis à la toute fin : ajouter le sirop d’agave.
  3. Ensuite, incorporer le chocolat avec les blancs en neige, il faut mélanger délicatement avec la maryse.
  4. Verser dans les pots de service.
  5. Mettre au frigo pour 6 heures avant de déguster.

Un grand merci à Amandine et Arnaud qui compostent sur nos sites, pour cette nouvelle recette 🙂 !

Balade avec la LPO entre Confluence et Gerland

Petit retour sur notre sortie ornithologique du 22 juin … Départ au petit matin depuis le jardin partagé en direction du musée des Confluences.

C’est, en effet, là que nous retrouvons Chloé, éducatrice à l’environnement au sein de la LPO du Rhône, ainsi que le point de départ de notre marche d’observation de la faune et de la flore autour de cette belle trame bleue qui entoure la presqu’ile et longe le parc de Gerland.

Le parcours débute aux abords du musée, avec les moineaux qui tentent de nicher au-dessus des réverbères implantées dans les murs du musée, la pie qui cherche de quoi jouer jusqu’aux héron, milan noir, bergeronnettes, cygnes blancs et … noirs ainsi que des goélands qui profitent des vastes espaces et de l’étendue d’eau de la Confluence. Continuer la lecture

Tartinades, houmous et pesto … pour l’été

Avec l’été qui arrive, nous vous proposons quelques recettes aussi délicieuses que simples et rafraichissantes !

Tartinade de haricots rouges :

– Une boîte de haricots rouges de 400gr
– 1 à 2 gousses d’ail (selon votre goût)
– 1/2 bouquet de coriandre
– 100 ml d’huile d’olive
– 2 c. soupe de jus de citron
– sel et poivre

Vous égouttez les haricots rouges, enlever le germe de l’ail puis dans un robot mixeur mélanger le tout, goûter et assaisonner à votre guise.

Houmous de betteraves :

– 500g de betterave cuites = 2 moyennes
– 70g de tahin (purée de sésame) = 3 c. soupe
– 1 gousses d’ail
– 2 c. café de cumin (moulu)
– 1 c. soupe d’huile d’olive
– 3 c. soupe de jus citron
– 1/2 c. café de sel
– Poivre

Couper les betteraves puis mélanger le tout avec un robot mixeur ou blinder. Selon vos goûts rajouter de l’huile et vérifier l’assaisonnement. Mettre au frais au minimum une heure avant de servir pour la diffusion des arômes.

Pesto de fanes de radis :

– Les fanes d’une botte de radis fraiche (ou de carottes)
– 50 g d’amande (ou de tournesol)
– 1 à 2 gousses d’ail
– 150 à 200 ml d’huile d’olive
– Sel
– Poivre

La veille : faire tremper les amandes dans de l’eau.
Faire blanchir les fanes environ 10 min dans de l’eau bouillante, pour supprimer l’amertume.
Mettre tous les ingrédients dans un robot mixeur ou blender. Mixer le tout et goûter pour ajuster votre assaisonnement.

Tartinade à l’oignon :

– 100g de graines de tournesol trempées
– 1 oignon ou oignon lacto-fermenté
– 2 c. soupe huile d’olive
– 1 c. café de pâte de piment fermenté*
– 2 c. café d’origan
– 2 c. soupe de raz el hanout ou autres épices
– Sel (fumé si vous avez)
– Poivre

La veille : faire tremper les graines de tournesol.
Mixer le tout et goûter, ajuster l’assaisonnement.
Mettre au frais au minimum une heure avant de service.

Un grand merci à Amandine pour le partage de ses recettes lors de notre dernière fête de printemps.

Vous pouvez la retrouver sur Instagram :
@ap.9_amandine
@ap.9_amandinedrawing
Ou lors d’une permanence de compostage 🙂 !

Ingrédients disponibles :
* au 21 rue Félix Faure – 69003
** au 15 rue de Brest – 69002

Un nouvel hôtel à insectes à Sans-Souci

Après plusieurs semaines de construction, le nouvel hôtel à insectes des Coccinelles de Sans-Souci a trouvé sa place dans le jardin partagé.

Il permettra à de nombreux auxiliaires de trouver un abri, de se fixer sur notre jardin partagé afin de polliniser au mieux nos cultures, et aussi de créer un équilibre avec d’autres insectes un peu moins amicaux pour les plantes de notre jardin.

Cet hôtel à insectes est situé dans l’espace central non loin de la mini serre, au plus loin des sources lumineuses et dispose de plusieurs compartiments différenciés pour accueillir différentes espèces d’auxiliaires et de pollinisateurs :

  • des lames de bois verticales séparées par des rondelles de bouchon de liège pour accueillir les coccinelles,
  • des rondins de bois percés ainsi que des bambous de différentes sections pour accueillir les abeilles solitaires, syrphes et autres bourdons,
  • des tiges à moelle de topinambour ou de framboisiers pour différents types d’insectes,
  • de l’argile (actuellement en train de sécher) pour les bourdons terrestres et autres osmies ,
  • des chambres :
    • avec fentes horizontales remplies de paille pour le gite des chrysopes,
    • avec fentes verticales remplies de brindilles pour le gite des papillons,
  • un pot en terre rempli de paille ainsi que des tessons de pots pour les forficules,
  • des pommes de pin pour les chrysopes, carabes mais aussi les coccinelles,
  • à venir : un compartiment en carton ondulé qui pourra permettre à des chrysopes un autre logement si la chambre à fentes horizontales ne convient pas,

Il reste une ou deux finitions pour accueillir tous ces auxiliaires, en attendant : un grand bravo aux réalisateurs 🙂 !