Un nouvel hôtel à insectes à Sans-Souci

Après plusieurs semaines de construction, le nouvel hôtel à insectes des Coccinelles de Sans-Souci a trouvé sa place dans le jardin partagé.

Il permettra à de nombreux auxiliaires de trouver un abri, de se fixer sur notre jardin partagé afin de polliniser au mieux nos cultures, et aussi de créer un équilibre avec d’autres insectes un peu moins amicaux pour les plantes de notre jardin.

Cet hôtel à insectes est situé dans l’espace central non loin de la mini serre, au plus loin des sources lumineuses et dispose de plusieurs compartiments différenciés pour accueillir différentes espèces d’auxiliaires et de pollinisateurs :

  • des lames de bois verticales séparées par des rondelles de bouchon de liège pour accueillir les coccinelles,
  • des rondins de bois percés ainsi que des bambous de différentes sections pour accueillir les abeilles solitaires, syrphes et autres bourdons,
  • des tiges à moelle de topinambour ou de framboisiers pour différents types d’insectes,
  • de l’argile (actuellement en train de sécher) pour les bourdons terrestres et autres osmies ,
  • des chambres :
    • avec fentes horizontales remplies de paille pour le gite des chrysopes,
    • avec fentes verticales remplies de brindilles pour le gite des papillons,
  • un pot en terre rempli de paille ainsi que des tessons de pots pour les forficules,
  • des pommes de pin pour les chrysopes, carabes mais aussi les coccinelles,
  • à venir : un compartiment en carton ondulé qui pourra permettre à des chrysopes un autre logement si la chambre à fentes horizontales ne convient pas,

Il reste une ou deux finitions pour accueillir tous ces auxiliaires, en attendant : un grand bravo aux réalisateurs 🙂 !

 

Exemples de rotations de cultures au jardin partagé

Comme c’est bientôt le printemps (au calendrier), même si nous profitons en ville de températures déjà printanières : il est temps de songer aux semis et aux cultures des saisons à venir.

Cependant, si nous souhaitons continuer à profiter d’un sol fertile et adapté à toutes les plantes, il convient de ne pas toujours cultiver la même espèce de légume au même endroit ce qui pourrait entrainer, comme pour l’homme, des carences du sol.

Le principe de la rotation des cultures consiste dans l’alternance de ces dernières afin de permettre au sol de ne pas être épuisé. Il est donc à l’opposé de la mono-culture et permet au sol de se régénérer en profitant de plantes sobres ou même d’engrais verts entre les cultures plus gourmandes.

Ci-dessous un tableau permettant de comprendre les affinités entre certaines cultures successives  (il y a encore beaucoup plus de combinaisons) : Continuer la lecture

Atelier vannerie à la MJC

Le samedi 10 mars, un message avait été passé pour participer à un atelier vannerie simple organisé par la MJC Confluence au jardin Gilibert.

Nadège avait accueilli une trentaine de participants lyonnais venant de jardins particuliers ou collectifs et la ville de Lyon avait mis à disposition les précieuses tiges à travailler.

Il avait été présenté les techniques de base pour l’usage de l’osier (tiges de saule) :

Certains d’entre nous sont allés beaucoup plus loin …

Travailler l’osier donne des idées …

  • bacs ronds pour les écoliers :

  • plessis et structures en escaliers :

… à quand une rangée de saules prêts à tailler à proximité du jardin partagé 🙂 !

La nouvelle saison a démarré avec le premier atelier semis

Cet après-midi était l’occasion pour les nouveaux jardiniers – mais pas que – de mettre la main à la pâte, ou plutôt au godet. Nos amis des jardins partagés alentours sont aussi venus en « prendre de la graine » : Ferran’terre, Montplaisir, Vol’terre. Un moment convivial avec de bons échanges, malgré la grisaille.

Broyage et paillage au jardin

Même si nous n’avons pas de moyen de broyage au jardin, nous pouvons nous inspirer de cette vidéo. En effet, on peut permettre au jardin des coccinelles d’affronter les chaleurs estivales tout en limitant les « corvées » des jardiniers et jardinières : arrosage, binage et désherbage…
Déchets du jardin, n’en jetez plus !
C’est Denis Pépin, formateur et membre du Réseau Compost Citoyen qui fait les démonstrations.