Un nouvel hôtel à insectes à Sans-Souci

Après plusieurs semaines de construction, le nouvel hôtel à insectes des Coccinelles de Sans-Souci a trouvé sa place dans le jardin partagé.

Il permettra à de nombreux auxiliaires de trouver un abri, de se fixer sur notre jardin partagé afin de polliniser au mieux nos cultures, et aussi de créer un équilibre avec d’autres insectes un peu moins amicaux pour les plantes de notre jardin.

Cet hôtel à insectes est situé dans l’espace central non loin de la mini serre, au plus loin des sources lumineuses et dispose de plusieurs compartiments différenciés pour accueillir différentes espèces d’auxiliaires et de pollinisateurs :

  • des lames de bois verticales séparées par des rondelles de bouchon de liège pour accueillir les coccinelles,
  • des rondins de bois percés ainsi que des bambous de différentes sections pour accueillir les abeilles solitaires, syrphes et autres bourdons,
  • des tiges à moelle de topinambour ou de framboisiers pour différents types d’insectes,
  • de l’argile (actuellement en train de sécher) pour les bourdons terrestres et autres osmies ,
  • des chambres :
    • avec fentes horizontales remplies de paille pour le gite des chrysopes,
    • avec fentes verticales remplies de brindilles pour le gite des papillons,
  • un pot en terre rempli de paille ainsi que des tessons de pots pour les forficules,
  • des pommes de pin pour les chrysopes, carabes mais aussi les coccinelles,
  • à venir : un compartiment en carton ondulé qui pourra permettre à des chrysopes un autre logement si la chambre à fentes horizontales ne convient pas,

Il reste une ou deux finitions pour accueillir tous ces auxiliaires, en attendant : un grand bravo aux réalisateurs 🙂 !

 

Nichoir à abeilles sauvages

Lors d’une formation, (organisée et financée par la ville de Lyon et en partenariat avec les associations Arthropologia et LPO) j’ai eu la chance d’apprendre à fabriquer un nichoir à abeilles sauvages.

Nichoir_abeilles1

Nichoir à abeilles

A la difference des abeilles dites ‘domestiques’ qui vivent en groupe dans les ruches où elles fabriquent le miel que l’on aime tant, les abeilles sauvages (environ 1000 espèces en france) nichent dans la terre, dans le bois et les tiges creuses ou encore dans les coquilles d’escargot vides.

Nichoir_abeilles2

Le nichoir est un assemblage de matériaux susceptibles de séduire différentes espèces d’abeilles, et bien sûr ils ne sont pas traités. Présenté aux adherents lors de la dernière reunion mensuelle, le nichoir est encore chez moi, mais sera bientôt installé dans le jardin…

Emilie